Future is upon us
 

Partagez | 
 

 Damir - The Woodcarver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Damir - The Woodcarver   Jeu 7 Déc - 6:17



avatar
tadaaa
Messages : 49
Date d'inscription : 02/09/2012
Commentaires : tout va bien hein

FC : Goran Visnjic

Un peu de redaction la quand il parle avec Lada, qui est son anesse :
D’un œil circonspect, elle examina l’humain à côté d’elle. Dans une position courbée sur lui-même, qui semblait peu recommandée d’un point de vue purement ostéopathique, il s’adonnait à l’exercice de son don. Elle se demandait vraiment à quoi cela pouvait servir d’être aussi grand si c’était pour se tenir comme ça. Mentalement, elle l’encouragea à se redresser. Lui, déjà agacé par le fait de ne pas réussir à reproduire ce qu’il désirait, lui coula un regard qui en disait long sur sa façon de penser. « Tant pis. Si tu as mal au dos, il ne faudra pas venir se plaindre. » L’ânesse se coucha innocemment sur le sol, rabattant ses longues oreilles derrière sa tête. Il jura dans sa langue natale, les dents serrées, puis s’empressa de vérifier que la petite qu’il tentait tant bien que mal d’éduquer n’avait rien entendu. Mia dormait encore, au grand soulagement de son père qui avait sacrément peur de faire trop de bruit. « Tu devrais arrêter avec ce travail. Si tu n’y arrive pas maintenant ça ne sert à rien d’insister. » Le soupir d’agacement de son interlocuteur fut très audible. Elle leva les oreilles. Bien entendu, s’ils s’entendaient globalement bien, ils n’étaient pas si fusionnels que ça.

Les prochains mouvements du daemonien, elle ne les anticipa pas. Il se leva, posa brusquement ce qu’il faisait sur la table, secoua ses mains endolories, prit son manteau et sortit. Comme un gamin. Elle n’eut même pas le temps de se lever qu’il revint sur ses pas, sans doute déjà trop éprouvé dans son lien pour être aussi boudeur qu’il le voudrait. Soit quelque chose le travaillait, soit c’était un coup de gueule des plus banals, soit il était reparti dans ce genre de mini dépression qui ne duraient jamais et où il se sentait un peu vieux et seul. Elle le rejoignit. Après tout que pouvait-elle faire de mieux ? « Tu me fais quoi la exactement Dado ? J’espère que tu as conscience que tu n’agis pas du tout de façon logique. » Il faisait la sourde oreille aux pensées. Il n’avait rien trouvé de mieux qu’aller sonner chez la proprio de l'endroit ou il vivait qui avait l’appart du première étage.

Enfin pour être plus précis avec le temps c’était devenu plus que la proprio . Elle gardait la petite de temps à autre et comblait l’absence que laissait la femme du grand croate à d’autre moments. L’ânesse n’avait pas son mot à dire, elle ne se l’autorisait pas. Schéma classique du moment ou monsieur Horvat se sent à l’étroit chez lui. Il arrive avec son regard chargé de besoin d’aide, elle ne résiste pas, parce que clairement, aux yeux de l’ânesse cette femme n’a pas beaucoup de volonté propre, ou alors pas beaucoup de volonté devant les expressions qu’affichait le croate. Bref. Le quarantenaire sortait toujours un peu comme un voleur, l’esprit tranquille, avec l’intention de fumer comme un pompier et faire les cents pas autour de leur quartier. « Si tu crois que je vais te suivre dans ton petit manège méditatif sentent la nicotine, crois-moi que tu te trompes. Fait quelque chose de productif au moins, ce soir. »

- Tu as des idées toi qui est si maligne ?

Première parole audible à son égard depuis le début de la soirée. Voyez donc. Elle cogita, puisqu’apparemment c’était à elle de tenir l’agenda maintenant. Au tour de la mule de renâcler. « Tiens, tu ne devais pas aller voir ce que tu allais faire pour l’anniversaire de Mia ? Il y’a une zone avec quelques activités intéressantes à Perth Amboy, ça vaut au moins le coup d’œil ».

Après avoir passé haut la main le challenge d’attraper un bus pour aller jusque-là, d’avoir trouvé sur un portable antique à l’écran rayé de quel endroit l’ânesse voulait bien parler, il se rendit compte d’un paramètre complètement imprévu dans l’équation. Il y’avait un sacré petit paquet de monde devant l’endroit qu’il voulait visiter et pas que des visages étrangers. Ce qui ne l’empêcha pas d’entrer. Et de faire un petit signe de main un peu gêné aux gens de ce regroupement imprévu qu’il pouvait connaitre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://electricastesla.forumgratuit.fr
 

Damir - The Woodcarver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legacy •  :: Persos actuels :: Persos actuels-