Future is upon us
 

Partagez | 
 

 Andria - The renegade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Andria - The renegade   Jeu 7 Déc - 6:37



avatar
tadaaa
Messages : 49
Date d'inscription : 02/09/2012
Commentaires : tout va bien hein

FC : Oliver Cookson (model)

Georgien, passé la majeure partie de sa vie a New York, en quete de ses racines, aime les batards et les eclopes et l admiration qu il lui portent, apprend aux gens a lever la tete, racaille

Un peu d estethique ici : https://www.pinterest.fr/Leathecactus/andria/

Un peu de redaction la : Birds flying high, you know how I feel
Sun in the sky, you know how I feel
Breeze driftin’ on by you know how I feel

La clope me brûle le bout des doigts tellement il reste plus rien a fumer. Mais j’suis bien. C’est même jouissif d’écouter Nina Simone et sa voix d’ange, allongé dans mon hamac de camp sous les yeux de Le Petit. Il veut me dire un truc mais je m’en tape de sa vie, de ses demandes. Je veux juste un instant de plus de paradis. Et il a compris, il bronche pas, trop de gens ont pris ma botte dans leur nez en me secouant au mauvais moment. Je lui ai peut être soufflé une ou deux fois dans le visage, juste pour le voir faire la gueule. J’l’aime bien, le Petit. C’est pour ca qu’il a la chance d'être mon aide de camp.

It's a new dawn, it's a new day, it's a new life for me yeah
It's a new dawn, it's a new day, it's a new life for me

Je laisse tomber le mégot par terre, ou il va rejoindre un petit tas d’autres conneries qu’un membre de la bande finira bien par nettoyer. Le Petit me regarde toujours avec sa tête de nain en devenir. Ptetre qu’il va pleurer, si je me relève pas. Moi je souris comme un con parce que le paradis il reste un peu, au coin de mes lèvres et dans mes oreilles. Tu parles d’un chef. Ouais bon okay je suis pas LE chef, mais faut bien que quelqu’un s’occupe des raclures de couloir. Je suis au moins le seigneur des éclopés, le roi du fumier, et ca on me le revaud bien.

And I’m feeling good

La musique s’installe et moi je descend, comme un seigneur de son estrade, Ares rendant visite aux mortels. Le Petit ouvre la bouche, mais j’ai toujours pas envie d’entendre. Parce que sa petite voix nasillarde, ca gache le jazz. Alors pour temporiser je demande en détachant les mots comme si je réfléchissais.

- Dit moi le Petit… Comment je suis ? Si tu devais me décrire comme ca

Je me suis toujours dit qu’y’a pas deux personnes comme lui dans toute cette école. Parce que même si cette foutue baraque devait s’effondrer, il se plierait sans doute encore a mes crises d’ego et mes jeux ironiques. Toujours un peu trop ironiques d’ailleurs. Il sait par que je serais attentif a sa réponse, pour le seul plaisir d’entendre quelques flatteries. Ca me fait du bien ces choses la. Parce qu’interieurement je me sens parfois comme une petite merde.

- Hé bien Lieutenant t’es… grand et t’es musclé. Tu te sapes toujours comme si t’étais a l’armée mais ça te va bien. T’es peut être le meilleur en histoire de nous tous. Tu connais toutes les dates de toutes les guerres par coeur. Mais t’es aussi le meilleur pour les plans ouais, ils foirent jamais. Tu cognes aussi fort que t’es intelligent. Tu as aussi un putain d’ego et tu dors n’importe quand. Et je parle pas de ton caractère de m…

Je fronce les sourcils et il se reprend. C’est magique.

- En tout cas on sait pas ce qu’on ferait sans notre génie charismatique de la casse, le meilleur générateur de bagarres de la Maison, sa majesté de la guerre en personne. Ca te va ?

Ça m’allait alors j’ai levé un pouce. Bien sur il parle pas de mon collier de bandages, mais ça c’est tabou, on ne tacle pas sur les faiblesses en tant que frères d’armes. Par contre il oubliait peut être de dire que je suis ce genre de grande gueule insolente et que je je plie devant personne. Sauf cette saleté régalienne de Fange. Faut dire que je suis pas con, j’ai un instinct de survie quand même.

Oui j’admet que je pousse quand même un peu loin par contre. Surtout que juste après Le Petit me sort :

- Maintenant tu te bouges parce qu’on a des représailles au cul. Ils te veulent pendu Gui.

Merde. Pour m'appeler par ce nom c’est que ca doit urger. Je prend le cutter dans ma poche, sans attendre en suivant mon aide de camps a grands pas. Saloperies de merdeux.

[en bref physique : long, nerveux, cheveux rasés, cou bandé, tenue militaire, treillis et bottes, visage de teigne, brun aux yeux bruns, peau claire, régulièrement des traces bénignes de bagarre.]

[en bref mental : grande gueule, fort caractère, arrogant, excelle en matière de sales coups, macho couvrant sa peur de la gente feminine, cherche le respect, impulsif, charismatique]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://electricastesla.forumgratuit.fr
 

Andria - The renegade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legacy •  :: Persos actuels :: Persos actuels-