Future is upon us
 

Partagez | 
 

 Abena - The Justiciar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Abena - The Justiciar   Lun 12 Mar - 18:42



avatar
tadaaa
Messages : 62
Date d'inscription : 02/09/2012
Commentaires : tout va bien hein

D. Abena Kwakye a écrit:
ABENA Kwakye
On se dessine en lettres épaisses dans le livre de la vie. Résumé dans son essence a des suites de caractères on s’émeut, cherchant a se reconnaitre dans les amas calligraphiques. Lui avaient été offerts les noms de  DOROTHY accroché au souvenir d’une illustre grand mère défunte ABENA par trace du mardi qui l’avait vue naître, l’associant dans sa symbolique a l’Ocean et ses profonds mystères et KWAKYE hérité du père car l’état civil anglais ne leur permettait pas leurs traditions matrilinéaires. Si ce code génétique phonétique ne suffisait pas, s’employaient ABI et autres diminutifs, ainsi que des qualificatifs divers. On se réalise déjà plus enfant, déjà trop femme lorsque 18 années se sont écoulées en son corps, depuis ses premiers éveils a la vie, dans la ville anglaise de BIRMingham. Mais souvent l’on déplore de se trouver trop loin de ses racines, dans l’Afrique populeuse et noyée de légendes, la ville de KUMASI au GHANA. On ne considère point son sang inférieur, bien que NEE MOLDUE. Et l’on se permet de clamer haut et fort, du haut de sa 8 EME année d’étude l’interdiction a quiconque de blâmer a cet égard.

Et on rêve, d’avenir oui. On fait des plans et des projets. Parmi ceux ci, devenir AVOCAT DE L’ACCUSATION pour lutter farouchement contre ce qui gangrène le monde. Pour cela on étudie le DROIT ET LA POLITIQUE MAGIQUE en priant Nyame pour ne pas rater les examens. On estime alors que les Cracmols et Moldus se doivent D’ETRE DEFENDUS EFFICACEMENT car si telle est leur voie d’étudier en cette école, personne ne devrait s’opposer.

Au final on est représenté par DIVERS OC et DESTINY OWUSU
Old pirates, yes, they rob I
Sold I to the merchant ships
Minutes after they took I
From the bottomless pit

Et elle relève ses lunettes de soleil, laissant les épais rayons caresser ses iris sombres. Les écouteurs aux oreilles, le maillot de bain déja trop trempé moulant un corps raidi par sa tonicité, elle observe les demi silhouettes creusées par l’eau des bassins. Les poumons au supplice, Abena. La certitude de savoir se battre dans le sang et dans la tête la voix intemporelle d’un Bob Marley inspiré. Ca respire son reggae, Abena. Pas de sourire sur un visage si difficilement mobile, mais le constat tranquille, du prix inestimable d’un été ensoleillé a Birmingham.

But my hand was made strong
By the hand of the Almighty
We forward in this generation
Triumphantly

C’est un des frères du gang, de la petite tribu Kwakye qui vient poser sa main lourde sur son épaule et son accent twi dans ses oreilles. Ca veut de l’attention, le seul autre sorcier, un presque jumeau, corps sculpté dans la même pièce d’ébène. Elle gueule au dessus du rythme calme noyant ses tympans. Elle s’exprime, elle gueule, Abena. Elle existe en accusant. Le sourire masculin s’empare de son volume et fait baisser son ton. Ça degage de la place.

Won't you help to sing
These songs of freedom?

Des rires et des vagues dans son coeurs. Des projets de lutte pour défendre les opprimés. On s’érige héros du quotidien. Parce qu’il sait qu’Abena a besoin de sentir qu’elle fait avancer le monde et les choses. Parce qu’elle rend ce qu’elle n’est plus capable de donner en sourire ainsi. Essuyant des paillettes d’eau sur les joues et contemplant l’onde noyée de monde, la petite stature de Kofi le dernier accroche par moments leurs yeux.

'Cause all I ever have
Redemption songs
Redemption songs

Ça ôte les écouteurs, pour claquer deux mains sur les épaules fortes. Pour provoquer, entrainer, vivre. Elle jubile et exulte, lorsqu’il la poursuit, elle rit, s’envole et plonge a l’eau.

Disparaissant le temps d’un écho aqueux.

Emergences lors d’un autre temps. Une petite fille qui était beaucoup trop. Beaucoup trop en demande d’attention. Beaucoup trop affirmée. Beaucoup trop bagarreuse. C’était une petite fille qui n’avait que des frères, qui portait des robes de petite princesse pour revenir avec les genoux écorchés. Ah des parents qui voulaient bien se faire voir dans leur pays d’accueil devaient faire face a des professeurs dépassés.

Normal, juste besoin d’attention. Juste trouvant son calme au creux d’une histoire, d’un conte, d’un héros. Endormie aisément contre ses frères, qui la grimaient comme l’une des leurs, un maillot de foot trop large aux couleurs du Ghana.

La natation lui permettait de se canaliser. D’investir son énergie. Alors toute la tribu se mettait a la natation. Des rendez vous a la piscine du quartier devenaient tradition. Le premier a se rendre compte du pouvoir de ses mains c’était pas elle. Elle enviait le petit jeu qu’il avait de faire leviter le ballon de football crevassé. Et elle le détestait un peu, le dénonca aux parents qui chercherent des réponses dans leurs croyances. Dans des appels fébriles au pays. Sorcier, oui il y en avait dans la famille, ce n’était pas impossible. Tombe un nom entouré d’une chape de mystère. Uagadou. Mais pas d’Uagadou pour lui. Ni pour elle qui attirait les araignées, sans parvenir a rien faire léviter du tout.

Poudlard.
Le Chemin de Traverse et des baguettes.

Prise par la main par le ministère, la tribu Kwakye a Londres apprenait le monde magique. Mais Abena voulait pas tout ça. Abena voulait les rêves et les contes de son enfance. Abena hue, crie et rale. Abena fugue. Abena est ramenée par la peau des fesses par son frère et s’installe dans le train.

Ne disait pas au revoir a ses rêves d’Afrique.

Puis, quatrième année, bagarre d’été. Elle va accuser et juger, provoquer et se battre. Ecoeurée d’être la seule a réagir. Mais on est plus fort qu’elle. Et tout dégénère. Elle s’en sort sonnée. Meurtrie. Diagnostic : traumatisme crânien.

Emergences difficiles. Le visage qui ne répond plus correctement. Plus question de montrer ses dents, siffler, souffler, embrasser, sourire. Plus question a moins d’attendre le résultat de longues séances d’orthophonie. Mais des idées plus claires et plus en ordre aussi. De l’inutilité de mener des combats ainsi. On se rassemble autour d’elle. On lui promet l’année suivante de voyager.

Et elle voyage. Et elle découvre les terres de ses ancêtres.
Reviens apaisée avec de nouvelles convictions sur le monde.
De nouvelles compréhensions.
L’on riva a ses mains un baton ridicule fait de Peuplier, Plume de pheonix, 25,7 cm, droite et flexible et de ses peurs s’incarnait la promesse de mort faite Crocodile prédateur tellement efficace qu’il n’avait jamais eu besoin d’évoluer, hantant les rivières de ses origines. La forme incongrue d’un Crabe sally pied leger se faisait son protecteur, mais ne la protégeait pas du désir sourd et onirique de RECEVOIR UNE CONVOCATION A UAGADOU. Magie sans baguette, envoutements subtils sans incantations les POTIONS étaient sa matière favorite avant qu’elle ne trouve sa voie. Envoutements se tissent, liées aux odeurs de Cacao, terre battue et le chlore. Les créatures d’Afrique, dangereuses et sauvages telles que le nundu l'inspirent , mais l’animal qu’elle possède n’est qu’une humble araignée nommée Anansi

Facts


Oeil et scorpion - apraxie bucco faciale légère - resting bitchface - fane de Bob Marley - et de Spiderman - parle twi, anglais et un lexique de base de swahili - encourage le commerce equitable - a déja essayé de liberer des elfes de maison de Poudlard - son record de nage en apnée est de 3 minutes - aime les bijoux en or - porte un kente lorsqu'elle veut se la jouer authentique - se rase la tête régulièrement - a déja cassé une baguette volontairement - faible devant les enfants - mesure 1m56 -   a deux tatouages Adinkra representant la bravoure et la justice - troisième née de sa famille - n'aime pas le gaspillage - et toutes les formes de servitude
tesla -
codage fiche par fenry qui a un sacré talent merci beaucoup a elle :love:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://electricastesla.forumgratuit.fr
 

Abena - The Justiciar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legacy •  :: Persos actuels :: Persos actuels-